Chronique Homer & Langley de E. L. Doctorow

  • E. L. Doctorow
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christine Le Bœuf
  • Babel
  • 06/05/2015
  • 240 p., 7.70 €

Agathe Guillaume Librairie Millepages (Vincennes)

L’histoire est légendaire : en mars 1947, la police new-yorkaise découvre les corps sans vie de deux frères ensevelis sous des tonnes de déchets accumulés. Issus d’une famille aisée, ces deux êtres s’étaient peu à peu coupés du monde en se retranchant dans un labyrinthe d’objets. Depuis lors, l’incompréhension était totale : comment avaient-ils pu se retrouver prisonniers de leur propre forteresse ? En s’appropriant ce fait divers qui a marqué l’Amérique, Doctorow réinvente la trajectoire de cette famille. Après la mort de leurs parents, les deux frères connaissent une période plutôt « faste » au cours de laquelle ils conservent un certain train de vie. Mais progressivement, les frères perdent tout contact avec le monde extérieur. La prise de conscience – et le refus – d’un monde violent et en plein bouleversement justifie leur isolement. La mort tragique des deux hommes souligne les dangers d’un tel repli sur soi et peut être perçue comme la critique d’une Amérique renfermée où la solitude citadine est abyssale.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@