Chronique Le Cœur qui tourne de Donal Ryan

Agathe Guillaume Librairie Millepages (Vincennes)

Avec ce premier roman polyphonique, Donal Ryan nous plonge dans la réalité sociale de l’Irlande rurale. Le discret Bobby Mahon est un homme respecté et apprécié, un peu différent des autres villageois plus rustres. Il sera le personnage central de ce roman autour duquel vont s’articuler vingt et une autres voix. Poker Burke, l’entrepreneur local qui emploie Bobby et la plupart des autres habitants, a fui après les avoir escroqués. La colère et l’amertume grandissent dans cette communauté qui connaît une véritable crise. Au milieu de ce désastre humain se tissent les histoires singulières de chacun. Comment le cours tranquille de cette petite ville va-t-il s’emballer ? Avec quelles conséquences ? Il y a de l’âpreté dans l’écriture de Donal Ryan, qui n’a recours à aucune fioriture lorsqu’il explore la nature humaine. Sans jugement, la perspective de chacun y est dépeinte pour donner une vue d’ensemble de cette population troublée. Il y questionne les rapports humains avec toute la violence qu’ils peuvent comporter. Il navigue ainsi entre ombres et lumières afin d’explorer les mécanismes de la lâcheté, de la culpabilité, mais aussi de l’amour. Un projet ambitieux qui évoque les romanciers du sud des États-Unis.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@