Chronique Henriquet, l’homme-reine de Richard Guérineau

NULL

Igor Kovaltchouk Librairie Actes Sud (Arles)

C’était un pari audacieux de vouloir brosser en moins de 200 pages un tableau des treize ans du règne d’Henri III, le dernier des Valois, dont l’Histoire n’a retenu que des clichés sulfureux : les Mignons, le bilboquet, une bisexualité présumée et l’usage abondant de la ruse, de la combinazione et de l’assassinat politique. Ce défi est amplement réussi. Après Charles IX, Richard Guérineau parvient à nous rendre attachant Henri III, ce roi « paré du masque de sa faiblesse », malgré tous ses défauts et toutes ses contradictions. Il émaille son récit de trouvailles visuelles et narratives (une gazette de potins de la cour façon Gala, quelques comic strips façon Dik Browne, le créateur d’Hägar Dünor), et avance d’un trait allègre dans cette tragi-comédie pleine de reîtres, d’ambitieux, de comploteurs, de traîtres et aussi de bras cassés. Guérineau réussit de main de maître une grande BD historique, originale, humaniste et pleine de réflexion et d’humour, sur fond de guerres de religion. Bravissimo, Guérineau !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@