Chronique 3 grammes de Jisue Shin

  • Jisue Shin
  • Traduit du coréen par Françoise Nagel et Yeong-hee Lim
  • Cambourakis
  • 04/04/2012
  • 192 p., 22 €

Enrica Fourès Librairie Bazoom, Auray

3 grammes est le récit autobiographique de Jisue Shin, jeune illustratrice coréenne qui voit un jour sa vie bouleversée lorsqu’elle apprend qu’elle est porteuse, à 26 ans seulement, d’une tumeur à un stade avancé. Elle y raconte sans pathos ni effets larmoyants son combat contre le cancer de l’ovaire qui la ronge. Elle évoque bien sûr les longues semaines de lutte, mais aussi le quotidien de la vie à l’hôpital, décrit avec émotion et justesse, ainsi que les réactions parfois inattendues de ses (plus ou moins) proches. Passant d’un trait naïf, enfantin et presque humoristique, lors de la narration à proprement parler, à des dessins plus sombres et plus oniriques lorsqu’elle se penche sur ses sentiments profonds et ses questionnements, l’auteur, dont c’est la première bande dessinée, parvient sans en faire trop à nous toucher, nous faisant passer avec aisance du sourire à l’émotion.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@