Chronique Le Marchand de sable de Lars Kepler

Carine David-Imbert Librairie Majolire (L’Isle-d’Abeau)

« Je ne suis que la moitié… Le Marchand de Sable… il a pris l’autre partie… » À Stockholm, un jeune homme est surpris, l’air hagard et désorienté, errant le long d’une voie ferrée. On découvre rapidement qu’il est la dernière victime du terrible psychopathe Jurek Walter. Le problème, c’est que celui-ci est interné sous haute surveillance depuis plus de dix ans. A-t-il laissé derrière lui d’autres victimes ? Pour répondre à cette délicate question, une seule solution : interroger le tueur et tenter de lui soutirer des informations… Ce thriller impose d’emblée son rythme haletant. La tension monte à mesure que l’enquête progresse, entrecoupée par des flash-back glaçants qui révèlent l’origine des tourments des protagonistes. Une nouvelle occasion pour le lecteur de retrouver Joona Linna, cet inspecteur finnois croisé dans les précédents romans de Lars Kepler, L’Hypnotiseur, Le Pacte (Babel noir) et Incurables (Actes Sud). Le Marchand de sable ne vous laissera dormir qu’une fois tournée la dernière page !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@