Chronique Le Temps des sauvages de Sébastien Goethals, d’après Thomas Gunzig

NULL

Carine David-Imbert Librairie Majolire (L’Isle d’Abeau)

Dans un monde futuriste, la société a évolué vers la productivité optimale. Le génome humain est devenu un élément malléable à l’envi pour créer, avec le concours d’ADN animaux, l’homme infaillible. Jean, vigile dans un supermarché, est missionné pour trouver des éléments à charge contre une caissière « trop lente » que la direction souhaite renvoyer. Mais l’affaire tourne mal et la pauvre femme est tuée. Entrent alors en scène les quatre fils de la victime. Mi-homme, mi-loup, ils vivent en meute en marge d’un système qui les rejette et les oppresse. Jean, ses employeurs, les consommateurs d’une société basée sur la réussite et la compétitivité, devront payer… Et la soif de vengeance des quatre frères ne connaîtra aucune limite. Une fable sociale impeccablement traitée par Sébastien Goethals. Tirée du roman de Thomas Gunzig Manuel de survie à l’usage des incapables (Folio),cette BD noire aux frontières de l’anticipation a de quoi laisser songeur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@