Dossier Le Grand Livre de l'horreur de N.M. Zimmermann

Muriel André École Gabriel Peri (Saint Chamas)

Les enfants aiment se faire peur avec des histoires de monstres ou de vampires. La nouvelle série de romans des éditions Albin Michel Jeunesse, Le Grand Livre de l’horreur, permet désormais aux lecteurs dès 9 ans de s’initier à cette littérature en proposant une plongée dans des grands classiques du genre.

N. M. Zimmermann est une férue de récits fantastiques et d’histoires de vampires. Elle est l’auteure, notamment, de Vampire, ça craint (grave) (PKJ) et des séries Edencity (Milan) et Alice Crane (Seuil Jeunesse). Lors d’interventions dans des classes, elle a constaté que les enfants ne connaissaient pas les grands textes classiques de la littérature d’épouvante. Elle a donc décidé d’écrire la série Le Grand Livre de l’horreur pour les faire découvrir aux plus jeunes et leur faire entrevoir qui sont vraiment ces héros, souvent mis à mal par les adaptations cinématographiques. D’ailleurs, chaque tome de la collection, illustré par Caroline Hüe, s’achève par des pages documentaires consacrées aux auteurs et aux personnages originaux de ces récits. Pour cette nouvelle série très tendance, tout commence lorsque Virgile, jeune collégien solitaire en raison de son goût pour les histoires fantastiques, se rend par hasard dans une brocante où une vieille femme étrange lui donne un ouvrage, Le Grand Livre de l’horreur. Dès qu’il commence sa lecture, une fumée noire s’échappe du mystérieux grimoire et Virgile est propulsé dans le château de Dracula. Il se retrouve dans un endroit inquiétant et il lui faut peu de temps pour reconnaître une scène d’un roman qu’il connaît bien, Dracula de Bram Stoker. Il rencontre Jonathan Harker, prisonnier du comte et de ses trois femmes, mais comprend que les événements auxquels il assiste ne sont pas vraiment en adéquation avec ceux du roman original. Avec l’aide de Pollop, son lapin bavard, Virgile décide donc de trouver une solution pour sortir du château et permettre à Jonathan de s’enfuir. Dans le deuxième tome, Virgile a une nouvelle mission en tant que « Maître des Livres » : protéger une nouvelle histoire d’horreur du Maliseur, un sorcier qui tente de changer le cours des récits. Au collège, la vieille brocanteuse Thalia lui confie Le Grand Livre de l’horreur. Par accident, il emmène une de ses camarades, Lili, et se retrouve dans le laboratoire de Frankenstein. Les deux enfants vont devoir aider le personnage imaginé par Mary Shelley à détruire la compagne du monstre qu’il vient de créer avant qu’elle ne prenne vie puis échapper à la colère de la créature. Avec un jeune héros aussi attachant que Virgile, de l’action, des frissons et des vérités rétablies, cette nouvelle série très réussie séduira les lecteurs et leur donnera le goût pour ces grands classiques de l’horreur. À noter que le troisième tome, à paraître en octobre, conduira Virgile sur l’île de Jurassic Park.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@