Chronique Anton l’éléphant peintre de Thomas Scotto, Domas

Muriel André École Gabriel Péri (Saint Chamas)

Anton, jeune éléphant plutôt distrait, est souvent mis à l’écart du troupeau. Il est même tellement tête en l’air qu’un matin, à son réveil, sa famille est déjà en route pour le prochain point d’eau. Attendant seul qu’on vienne le chercher, il laisse traîner sa trompe dans le sable. Heureusement, une hyène surgit et, voyant les dessins produits par Anton, décide de l’emmener en ville et d’être son agent artistique. Anton devient alors un peintre célèbre, reconnu de tous, mais sa famille lui manque. Rien ne peut remplacer l’amour des siens. Ce conte est présenté sous forme de BD sans paroles, avec juste un titre en haut de chaque planche pour initier les plus jeunes à ce genre littéraire. Le texte complet de l’histoire est, quant à lui, proposé en fin d’ouvrage pour permettre aux parents d’accompagner cette découverte. En bonus aussi, des planches explicatives sur la façon de dessiner les personnages d’Anton et de la hyène, afin que les enfants puissent, à leur tour, devenir des artistes.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@