Chronique Ma vie de dico de Mymi Doinet

Muriel André Ecole Gabriel Péri (Saint-Chamas)

Un dictionnaire vient d'arriver dans la librairie et s’ennuie. Sa première lectrice, Victoria, le consulte dans la boutique. Mais c’est la maman de Robin qui l’achète pour qu’il s’améliore en orthographe. D'abord abandonné sur la table du jardin par le garçon, malmené par les éléments, il se retrouve dans sa chambre. Après l’avoir utilisé, griffonné, corné, Robin décide de le vendre lors d'un vide-greniers. Donné alors à Wendy puis jeté à la poubelle, il est récupéré par un éboueur qui l'offre à sa fille, qui n'est autre que Victoria, pour son anniversaire ! Mymi Doinet aime à raconter des histoires dans lesquelles le narrateur est un objet : ici, le dictionnaire se confie sur ses péripéties. Le fait qu'il revienne à la fin à Victoria, la seule personne qui y est attachée, se révèle très touchant. De nombreuses références à des titres emblématiques de la littérature jeunesse jalonnent ce récit : une porte d'entrée pour donner l’envie de les (re)découvrir !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@