Chronique Le Génie givré de Anne Schmauch

Muriel André École Gabriel Péri (Saint Chamas)

Dans cette histoire, Anne Schmauch reprend avec beaucoup de malice l’histoire du génie dans la bouteille, gagnant sa liberté après une dernière mission. L’originalité vient ici du fait qu’Edgar Blizzard, génie givré de la société Banquise, sort d’une boîte de glace en forme d’igloo et non pas d’une lampe. La jeune Olga doit donc faire trois vœux. Ça tombe bien car elle voudrait aller au Pôle Nord pendant un mois… Cependant, un génie ne peut aller contre l’avis des parents. Edgar est donc dans l’impossibilité d’exaucer ses désirs. Heureusement, il trouve un stratagème pour contourner le problème et réaliser les rêves d’Olga, tout en en profitant pour partir à la retraite sous le soleil d’Hawaï. Ce roman a tout pour plaire aux apprentis lecteurs. Le texte est simple, les quelques mots difficiles sont expliqués dans un lexique, et des pictogrammes aident à la compréhension des dialogues. Les illustrations très dynamiques de Colonel Moutarde participent elles aussi à la réussite de ce récit plein d’humour.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@