Chronique Avoir un corps de Brigitte Giraud

Virginie Vigouroux Librairie Vivement dimanche (Lyon)

Deux ans après le bouleversant Pas d’inquiétude (Stock), qui racontait avec pudeur le quotidien d’une famille confrontée à la maladie, Brigitte Giraud nous revient avec Avoir un corps, un roman qui traverse toute son œuvre.

Avec ce huitième ouvrage publié aux éditions Stock, Brigitte Giraud fait partie de la dernière rentrée littéraire qu’aura chapeautée le charismatique et regretté Jean-Marc Roberts. Cette belle collaboration les a menés à un roman qui ressemble vraiment à un accomplissement : en effet, tous les thèmes chers à l’auteure, toutes ses interrogations sont présents mais cette fois-ci abordés par le prisme du corps. Ce choix n’est qu’un point de départ car le livre est évidemment beaucoup plus que l’histoire d’un corps. Car qu’est-ce qu’avoir un corps sinon être vivant : sourire quand on est heureux, avoir le ventre qui brûle quand on aime ou le souffle coupé quand on a peur... Brigitte Giraud nous dit tout ça : elle raconte comment les événements d’une existence, heureux ou malheureux, s’impriment dans notre chair. Elle nous dit la vie avec les mots justes. Car elle fait partie de ces auteurs qui font la chasse au mot de trop : écrire c’est savoir choisir, épurer le texte. Une écriture de l’essentiel donc, ciselée, pour faire surgir l’émotion, pour servir l’idée. Ainsi nous entrons dans la vie de la narratrice, dont nous ne saurons jamais le prénom (peut-être pour pouvoir mieux s’identifier au personnage), et nous la suivons des premiers souvenirs d’enfance aux premiers émois, de la douleur de l’enfantement aux peines qui marquent pour toujours. Brigitte Giraud dépeint toutes ces émotions avec une acuité que l’on retrouve dans chacun de ses romans, avec franchise et bienveillance. Ainsi nous avons la scarlatine, nous vivons notre première histoire d’amour, nous faisons l’expérience mémorable du space cake… Le tout sur un ton souvent empreint d’humour. Avec ce regard si juste qu’elle pose sur les êtres, Brigitte Giraud nous touche et nous émeut une fois de plus.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@