Chronique La plus précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg

Isabelle Theillet Librairie Les Libraires Volants (Paris)

« Il était une fois, dans un grand bois, une pauvre bûcheronne et un pauvre bûcheron. Non, non, non, non, rassurez-vous, ce n’est pas Le Petit Poucet ! Pas du tout. Moi-même, tout comme vous, je déteste cette histoire ridicule. » Voilà comment Jean-Claude Grumberg débute ce qui sera tout de même un conte parlant de la déportation. Mais qui mieux que lui – et de manière légitime compte tenu de sa propre histoire – peut inventer un conte pareil. La pauvre bûcheronne est en mal d’enfant. Elle ne sait même pas que les trains de marchandises qui passent aux abords de sa forêt sont des trains de déportation. Elle secourt sans hésiter un bébé que le dieu du train lui offre. Même si son bûcheron de mari ne veut pas entendre parler de cette enfant qui pleure et a faim, découvrez comment cette nouvelle mère va à tout prix la secourir. Découvrez l’histoire de ce bébé et des siens. Découvrez comme le monde est laid, mais aussi beau et plein d’humanité.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@