Chronique Notre histoire de Rao Pingru

Linda Lompech Librairie Coiffard (Nantes)

Prendre la plume à 90 printemps pour raconter simplement et avec poésie une vie de bonheur, d’amour et d’épreuves en Chine au XXe siècle, c’est l’aventure littéraire et picturale que vient d’accomplir Rao Pingru avec Notre Histoire. L’objet, élégant et inclassable, est aussi bien une ode à son épouse disparue qu’un véritable travail de mémoire.

Notre histoire s’ouvre sur deux portraits photographiques, ceux des deux héros d’un récit qui va plonger le lecteur dans la Chine de la deuxième moitié du XXe siècle. Rao Pingru et Meitang sont alors jeunes, beaux et bientôt mariés. Le livre se termine par une autre photo de nos deux amoureux, toujours unis plus de soixante ans plus tard. C’est cet amour qui a conduit Rao Pingru à prendre la plume à plus de 90 ans, un jour sombre de 2008, quelque temps après le décès de son épouse, pour la faire revivre le temps d’un récit souvent poétique. Mais aussi pour accomplir un véritable travail de mémoire, celle d’un homme ordinaire ayant mené sa vie dans une Chine qui se métamorphose. Et les souvenirs de Rao Pingru sont bien vivaces. Ils sont parfois aussi douloureux. L’auteur raconte sa tendre enfance entourée de sa famille dans la campagne du sud-est d’une Chine bercée par les traditions. On suit son engagement dans l’armée chinoise au moment de la guerre sino-japonaise. L’auteur évoque joliment sa rencontre avec « la jeune fille aux lèvres écarlates », qu’il va épouser quelques mois plus tard. On déguste de nombreux plats et mets typiques chinois, décrits et illustrés avec précision par l’auteur. Car Notre Histoire n’est pas seulement un récit chronologique, c’est également une somme d’illustrations, de dessins de qualité, qui donnent à l’ouvrage un côté roman graphique intéressant. Ce nouveau talent, Rao Pingru l’a également découvert sur le tard, quand, à la retraite, il s’est pris de passion pour le dessin et l’aquarelle. Les souvenirs personnels de cet homme né dans la Chine rurale des années 1920 laissent également voir en filigrane les mutations du pays sur quelques décennies. Rao Pingru subit lui-même le durcissement du régime chinois. Il est envoyé en camp de rééducation et séparé de sa famille pendant plus de vingt ans. C’est pendant ces longues années que son épouse, seule avec ses cinq enfants, va elle aussi endurer les épreuves que la République populaire de Chine impose à ses citoyens. Cette séparation du couple a donné lieu à un échange continu de lettres, dont Rao Pingru dévoile une partie à la fin de l’ouvrage. Enfin, une double chronologie permet de suivre en parallèle les grandes étapes de la vie du couple et celle de leur pays. Notre Histoire est un ouvrage inclassable, à mi-chemin entre le document historique et le récit d’une vie, entre le roman graphique et la belle histoire d’amour. Une chose est sûre, c’est un véritable phénomène dans l’édition, et le texte est en cours de traduction dans de nombreux pays.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@