Chronique Le Premier défi de Mathieu Hidalf de Christophe Mauri

RANCHIN AMÉLIE, Librairie LE JARDIN DES LETTRES, Craponne

Quelle est la plus grosse bêtise que vous ayez jamais faite ? Mathieu Hidalf se pose la question tous les ans le jour de son anniversaire, essayant à chaque fois de se surpasser pour faire enrager son père. Ce premier volet, très réussi, d’une saga en trois tomes, promet un divertissement drôle, inventif et original.


Jeune étudiant en lettres de 23 ans, Christophe Mauri nous entraîne sur les traces d’un petit garçon de 10 ans quelque peu hors normes. Ayant déjà publié une trilogie de fantasy, l’auteur a longuement travaillé sur cette série qu’il avait « dans le cœur et dans le sang » depuis de nombreuses années. Le jeune héros, Mathieu Hidalf, sur le point de fêter ses 10 ans, est donc prêt à tout pour concevoir la plus grosse bêtise jamais imaginée, le jour même de son anniversaire, afin de ridiculiser le roi (né le même jour que lui) et, par-dessus tout, humilier et ruiner son père. Ayant pour objectif de sortir des sentiers battus de la littérature jeunesse, c’est avec cette drôle d’idée que l’auteur nous entraîne dans les pas du jeune garçon. Autant le dire tout de suite, ce roman est hilarant, divertissant, servi par une écriture vive et pleine de trouvailles, avec une mention spéciale pour les noms des personnages ! Ces derniers, tous plus savoureux et loufoques les uns que les autres, sont une des grandes réussites du livre. Outre le jeune Mathieu et son père, Rigor Hidalf, dont les disputes à coup de contrats plus ou moins légaux sont mémorables, il faut mentionner les trois sœurs de Mathieu, toutes prénommées Juliette pour des raisons de commodité et toujours prêtes à aider leur frère dans ses projets secrets, ou encore le vieux Armémon du lac, 100 ans et meilleur ami de Mathieu, pariant des fortunes colossales sur la réussite de la bêtise du jeune garçon, sans oublier Bougetou, le chien à quatre têtes, dont la migraine, évidemment quadruplée, va déclencher toute l’histoire. Ce roman fait également la part belle à la magie et au fantastique, s’inscrivant ainsi dans l’imaginaire d’aujourd’hui tout en s’adressant à de jeunes lecteurs par son écriture et sa construction simples sans jamais être bêtifiantes. L’histoire se passe dans le royaume imaginaire d’Astrie, dirigé par le roi Abélard (ou « Grand Busier ») et dans lequel Rigor Hidalf, avide sous-consul, espère devenir consul, et surtout noble influent auprès du roi. Mathieu, quant à lui, rêve, après avoir réalisé la plus grosse bêtise de tous les temps, de rentrer dans la célèbre école de l’Élite dirigée par un sorcier respecté de tous et qui forme les héros du royaume. Or cette école, et surtout le capitaine Louis Serra, idole de Mathieu, se trouvent menacés par les six mystérieux frères Estaffe, menace à laquelle le jeune héros semble étroitement lié… Cette histoire pétillante, rythmée, pleine de rebondissements est aussi un livre d’aventure que l’on dévore. On attend avec impatience le deuxième tome prévu pour le début de l’année prochaine, en espérant que Mathieu, si pressé de grandir pour rivaliser avec son père, aura compris que l’enfance est une période formidable.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@