Chronique Succion de Yrsa Sigurdardottir

  • Yrsa Sigurdardottir
  • Traduit de l’islandais par Catherine Mercy et Véronique Mercy
  • Coll. «Actes noirs»
  • Actes Sud
  • 01/05/2019
  • 448 p., 23 €

Suite aux polémiques entraînées par sa dernière enquête, l’inspecteur Huldar a été rétrogradé. Même si, « au fond ça lui était bien égal d’être tombé en bas de l’échelle, […] il ne supportait plus que ses ex-subordonnés l’évitent comme si sa chute était contagieuse. » On ne lui confie plus que les tâches dont personne d’autre ne veut, comme cette histoire d’écoliers qui avaient écrit, il y a dix ans, leur vision de la société du futur. Dans ces textes lus aujourd’hui seulement, un des écoliers annonce plusieurs meurtres à venir. C’est à lui, Huldar, de l’identifier. Ce qui commence comme une plaisanterie de gamin va vite se transformer en cauchemar dans lequel il sera obligé d’entraîner son ex-complice Freyja. Des personnages atypiques, un sens du rythme et du suspense, une connaissance des tréfonds de l’âme humaine : Yrsa Sigurdardóttir nous aspire dans un polar terrifiant mais totalement addictif.

Lionel Daubigney Librairie Aux vents des mots (Gardanne)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@