Chronique La Fabrique des coïncidences de Yoav Blum

  • Yoav Blum
  • Traduit de l'hébreu par Sylvie Cohen
  • Coll. «NULL»
  • Delcourt
  • 11/04/2018
  • 288 p., 20.50 €
NULL

Christophe Gilquin Librairie L’Arbre à lettres (Paris 12e)

De la façon dont nous pouvons décider du cours de notre existence ou l’interpréter, Yoav Blum en tire une fable originale et ingénieuse. Coup d’essai, coup de maître.

Vous ne vous en êtes pas rendu compte, mais sachez que rien dans votre vie n’est dû au hasard, à la chance ou à une malédiction quelconque. Que tout ce qui vous arrive n’est en réalité que le fruit de situations orchestrées par des membres d’une organisation secrète qui met tout en œuvre pour que votre destin s’accomplisse. Vous avez du mal à y croire ? C’est pourtant ce à quoi s’emploient Emily, Eric et Guy, faiseurs de coïncidences. Et ces trois-là semblent être passés maîtres en la matière. Mais tandis qu’Emily peine à se concentrer sur sa dernière mission, on demande à Guy d’intervenir tout spécialement dans celle de « l’homme au hamster », un tueur à gages aux mains étrangement propres. L’affaire est sensible, inédite, au point de soulever quelques interrogations. Car comment procéder quand les sentiments s’en mêlent et viennent semer le doute ? Et qu’en est-il de leur libre-arbitre ? Tout ce qu’ils ont appris au cours de leur formation se retrouve alors légèrement révisé. Et si leur propre personne était elle aussi l’objet d’un plan plus vaste dont ils ne devaient jusqu’à présent soupçonner l’existence ? Un scénario drôlement malin et rudement bien échafaudé, aviserez-vous. Vous ne croyez pas si bien dire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@