Chronique Je suis l’autre de Berta Vias Mahou

NULL

Olivier Gallais La Librairie idéale (Paris 7e)

Je suis l’autre est l’histoire d’une usurpation dans l’Espagne des années 1960 prise entre la publicité naissante et la misère, un pays coincé entre deux siècles. L’usurpation en question consista, pour un homme pauvre qui ressemblait trait pour trait à la nouvelle gloire de la corrida, « El Cordobés », à faire commerce de cette ressemblance. Dans cette histoire vraie, la tauromachie n’est qu’un décor et l’auteur n’a d’yeux que pour ses personnages, leurs désirs, leurs vœux de grandeur. Le livre vaut surtout pour ces quatre scènes essentielles où les thèmes classiques de la littérature espagnole se trouvent habilement récupérés. Comme dans tout roman, le lecteur aura la possibilité de conforter sa raison en se moquant des aventures qui abîment le personnage plutôt qu’elles ne le grandissent ; mais il pourra tout aussi bien le plaindre de ses infortunes ou partager ses colères, puisque tel est, semble-t-il, la récompense des humbles et autres antihéros : cet attachement qu’ils suscitent.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@