Chronique Au feu, les pompiers de M.J. Arlidge

NULL

La Librairie idéale (Paris)

Ça vous dirait une petite et sanglante virée en enfer ? L’auteur d’Am stram gram nous régale encore avec cette nouvelle enquête de la fascinante et brillante Helen Grace.

Au feu les pompiers, hélas, il n’y a pas que la maison qui brûle ! Le commandant de la brigade criminelle Helen Grace a du pain sur la planche. Ce n’est pas un, ni deux mais trois incendies qui se déclenchent en une seule nuit à Southampton, dont un dans une maison familiale. Bilan : une mère, sa fille et son fils, victimes humaines traumatisées, entre la vie et la mort. Ces impressionnants feux sont le départ d’une nouvelle enquête pour cette flic aux penchants sulfureux et le reste de son équipe de choc, Charlie, jeune mère aux nerfs à fleur de peau, Sanderson en « mâle » de vivre et les autres. Après le suffocant Am stram gram, Il court, il court le furet et la terrifiante Maison de poupée, M. J. Arlidge continue à nous effrayer avec ses comptines qui n’ont rien d’un jeu d’enfant ou sinon très mortel. On se laisse encore une fois embarquer dans ce roman au suspense diabolique. Ce qui fait aussi la force des livres de cet auteur, c’est l’attachement aux différents personnages. Nous les suivons dans leur évolution tant sociale qu’émotionnelle, leur travers et leurs succès aussi. Alors, à très vite Helen Grace, pour le bien des lecteurs mais malheureusement pas celui des victimes.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@