Chronique Elsa mon amour de Simonetta Greggio

Olivier Gallais La librairie idéale (Paris 7e)

Au crépuscule de sa vie, auteure italienne mondialement reconnu Elsa Morante revient sur son incroyable destinée. Ses amis, qui furent les plus grands de la littérature et du cinéma italiens (Magnani, Pasolini, Fellini, Pavese…) sont désormais des fantômes qui hantent son existence. Elle se remémore son enfance, née de deux pères (l’amant biologique et l’homme qui l’a élevée) et d’une mère autant aimée que haïe. Sans oublier sa marraine chez qui elle adore tant aller, une mère de substitution en quelque sorte. Le lecteur suit, grâce à l’élégante plume de Simonetta Greggio, les épreuves endurées par l’auteure de La Storia mais aussi la confusion dans laquelle elle se trouve. On est pris dans ses souvenirs d’amours contrariées, de jalousies passionnelle et littéraire avec le capricieux prix Nobel Moravia. Simonetta Greggio nous offre un vibrant et bel hommage à Elsa Morante, qui donne d’autant plus envie de (re)découvrir sa sublime œuvre. Bellissima !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@