Chronique Jardin des colonies de Thomas B. Reverdy, Sylvain Venayre

Amel Zaïdi Librairie Millepages (Vincennes)

Un roman-promenade érudit et passionnant signé de la main d’un écrivain – Thomas B. Reverdy – et d’un historien – Sylvain Venayre.

Jardin des colonies est le journal de bord d’un romancier dont le souhait est d’écrire un grand récit d’aventures qui tirerait de l’oubli Jean Thadée Dybowski, agronome et explorateur français du XIXe siècle. Après avoir voyagé aux quatre coins de l’Afrique coloniale, il fut nommé directeur du Jardin colonial de Nogent, lequel conserve encore aujourd’hui quelques vestiges d’une exposition fastueuse à la gloire de l’Empire français. Pour mener à bien ses recherches sur Thadée et son époque, notre romancier va faire appel au savoir d’un jeune historien spécialiste des questions coloniales. Les deux hommes se retrouvent dans ledit jardin et dès lors s’entame une véritable dispute philosophique. Que garde-t-on du passé colonial de la France ? Ne serait-il pas la source des sujets qui fracturent notre pays ? À mesure qu’ils avancent dans le jardin – qui montre des signes évidents d’abandon – le cheminement intellectuel, déjà riche en débats, s’étoffe. L’historien et l’écrivain dressent un portrait de notre époque marquée par la peur, les clichés et le déclin. Le curieux spectacle qu’offre ce jardin invite parfois au sérieux et à la gravité : « ce sont nos ruines et nos regrets ». Néanmoins, le récit ne manque jamais d’humour ni de dérision.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@