Chronique Il faut beaucoup aimer les hommes de Marie Darrieussecq

Benjamin Cornet Librairie Les Mots & les choses (Boulogne-Billancourt)

S’agit-il d’une histoire d’amour à sens unique vécue par une femme ? Ou du simple récit de la relation d’une femme blanche, Solange, avec un homme de couleur, Kouhouesso ? Recourant à un ton faussement naïf, l’auteure aborde, bien plus que le thème de la mixité dans le couple, l’amour, le désir et l’insoutenable attente de l’autre éprouvé par tout amant. Tout le monde s’y retrouvera… Mais en retenant unilatéralement le point de vue féminin, Marie Darrieussecq cherche peut-être à éclairer les hommes sur la façon dont ils sont perçus par les femmes, en même temps qu’elle donne probablement à ces dernières un support à leurs sentiments. La langue est délicate et les émotions sont partagées par le lecteur, qui se reconnaît forcément dans les descriptions élégantes de sentiments familiers, tels le manque, l’espoir et surtout la cruauté que l’on prête à l’autre quand son comportement ne correspond pas au film idéal que l’on s’était projeté. Un très bel exercice d’introspection.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@