Chronique Les Contrées sauvages, t. 2 de Jiro Taniguchi

Benjamin Cornet Librairie Les Mots & les choses (Boulogne-Billancourt)

Quand Jirô Taniguchi s’attaque aux frictions ancestrales entre hommes et monde sauvage, il faut s’accrocher ferme ! Ce deuxième opus des Contrées sauvages compile des récits très finement illustrés datant de la fin des années 1970, et tout simplement époustouflants. Le Far West existe bien au Japon, où la nature ne fait pas de cadeau. L’auteur met habilement les croyances et la volonté de domination humaine aux prises avec le binôme nature et bêtes sauvages. On y croise des harponneurs en quête de revanche, des chasseurs affrontant tempêtes et traquant des ours plus vrais et impressionnants que nature, des aigles aux serres redoutables… L’espèce humaine n’a qu’à bien se tenir ! L’auteur japonais de Quartier lointain (Casterman) nous immerge dans ses premiers pas en tant qu’auteur et nous fait entrevoir la réalité d’une civilisation séculaire, tout autant craintive que conquérante face à son environnement. Un très bon moment de bande dessinée !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@