Chronique Ar-men de Emmanuel Lepage

Clémence Cireau Librairie du MuCEM (Marseille)

Au large de l’île de Sein, le phare d’Ar-Men s’élève inflexible face à une mer bretonne traître et cruelle. Sauveur des navires en perdition, il grince et vibre au cœur des tempêtes. Germain y a trouvé sa place, son horizon. Dans la routine humide des jours et des nuits, il calme ses angoisses et apprivoise ses fantômes. Un matin, il découvre une histoire cachée sous la peinture abîmée. Moïzez, nourrisson rejeté par les flots sur la grève, a été adopté par une veuve de marin. Venu d’ailleurs, il n’est pas accepté par les autres enfants. Lorsque l’envoyé du gouvernement cherche des volontaires pour construire le phare, il s’engage en premier, liant son destin à celui du géant de pierre. Dans un jeu de miroirs entre ces deux hommes blessés par la vie, Emmanuel Lepage narre merveilleusement l’histoire du phare : de sa construction, de 1867 à 1881, jusqu’à son automatisation, en 1990. Bienvenue dans L’enfer des enfers, là où le destin colore de rouge les flots et les cieux.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@