Chronique Vague inquiétude de Alexandre Bergamini

NULL

Sébastien Balidas Librairie M’Lire (Laval)

« Vague inquiétude », message d’adieu laissé par Akutagawa Ryunosuke avant son suicide, donne ici son titre à ce court texte d’Alexandre Bergamini. Promenade ou errance méditative, poésie éprouvée, balade hallucinatoire, Lost in translation littéraire où l’auteur convoque tour à tour la fine fleur des lettres japonaises ainsi que des Européens tels Antonin Artaud, Henri Michaux ou Nicolas Bouvier. Ils avaient, comme lui, ressenti le besoin d’une évanescente solitude au Japon, incommunicable et fragile. Les rues de Tokyo sont aussi un prétexte à perdre l’européanité en la personne de l’amant D. « rentré dormir à l’hôtel ». Une attitude, une retenue, une cérémonie sont autant d’instants de grâce magnifiés loin des villes. Hors du monde, explorant l’abîme en soi, la poésie comme viatique, Alexandre Bergamini nous invite et nous oblige à l’humilité pour aborder son texte qui trouve aux éditions Picquier l’écrin idéal.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@