Chronique Si Dieu existe de Joann Sfar

NULL

Bruno Moulary Librairie Le Cadran lunaire (Mâcon)

Débuté sur le site du Huffington Post le 6 Février 2015, ce retour de Joann Sfar à ses célèbres carnets fait suite au choc que fut la journée du 7 Janvier. Par ces quelques mots démarre ce nouvel opus : « Si dieu existe, il ne tue pas pour un dessin ». Puis le chat, ce personnage si emblématique de l’univers de Sfar continue à s’adresser à l’auteur : « Il faut se remettre au travail ». Ces retrouvailles se feront donc sous le signe de la douleur et du doute. Il serait restrictif néanmoins de ne savourer ce carnet que sous le seul axe de l’actualité. Certes, l’auteur y revient sans cesse, s’interroge sur ce qui fait que nous en sommes là, se confronte à des témoignages extérieurs (de Marceline Loridan à des rencontres de passage) et questionne son propre rapport à la religion. Mais, comme dans chacun de ses carnets, il parvient avec une liberté inouïe à alterner réflexion sur l’amour, l’enfance, le dessin… La narration s’y déroule avec une fluidité et une énergie constantes et nous offre certaines des plus plus belles pages de l’auteur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@