Chronique Salon de beauté de Mario Bellatin

Valérie Ohanian Librairie Masséna (Nice)

Dans une ville inconnue, un coiffeur se prend de passion pour l’aquariophilie. Il sélectionne ses poissons avec un soin tout particulier, adaptant ses choix à ses envies. Puis le narrateur constate que sa passion déteint sur sa vie nocturne et sociale. Petit à petit, les poissons sont remplacés par de jeunes mourants qui n’ont d’autre choix que de se rendre au salon de beauté pour y finir leurs jours. Notre coiffeur, travesti et ancien prostitué, s’investit dans son quotidien. Il se rend bientôt compte que le destin des poissons et des malades est lié. Pour mourir ici, il faut être dans le plus grand dénuement, tout laisser derrière soi, rester à la marge de la société, comme ces hommes quand ils étaient encore en pleine santé. Ce roman, paru une première fois dans les années 2000 chez Stock et finaliste du prix Médicis étranger, est un conte à la fois baroque et glauque. Raconté sur un mode faussement naïf, il dépeint l’horreur de la solitude, de la vieillesse et de la folie.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@