Chronique Nager nues de Carla Guelfenbein

  • Carla Guelfenbein
  • Traduit de l'espagnol (Chili) par Claude Bleton
  • Coll. «Coll. « Lettres latino-américaines »»
  • Actes Sud
  • 05/06/2013
  • 256 p., 22 €

FAUSTINE JUNILLON, Librairie Lucioles, Vienne

Sophie est une jeune fille de 18 ans légèrement instable et en proie à de graves insomnies. Seuls son père Diego et sa meilleure amie Morgana lui apportent du réconfort. Diego est diplomate, il possède un charisme époustouflant et est ami avec le président Allende. Morgana est également fille de diplomate espagnol. Au Chili, elle veille sur Sophie, la protège de ses fêlures et la console de ses cauchemars. Mais l’univers rassurant de Sophie s’écroule le jour où elle découvre la liaison qu’entretiennent Morgana et son père vénéré. Se sentant profondément trahie, elle quitte le Chili et efface de sa vie les deux êtres dont elle était pourtant le plus proche. Mais en cet été 1973, la tension monte dans le pays qu’elle vient de quitter. Allende est assassiné, l’état de siège décrété et Diego devient l’une des personnes les plus recherchées par la junte. Morgana et son amant basculent dans la clandestinité. Ils vivent sous le vacarme des hélicoptères, dans le bruit des sirènes et des détonations. En dépit de la tension et de la peur, Morgana tombe enceinte et accouche d’Antonia. Des années plus tard, elle devient l’unique lien entre Sophie et son passé, la seule façon pour celle-ci de comprendre qu’il n’y a pas d’oubli sans pardon et pas de pardon sans vérité. Un roman d’une grande beauté !

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@