Chronique Les Portes de fer de Jens Christian Grondahl

Chloé Dolain Librairie Nouvelle d’Orléans

La jeunesse, l’âge de raison, l’âge adulte, la vieillesse, les découvertes, les apprentissages, les joies, les peines, les désillusions... La vie d’un homme est faite de toutes ces choses, du temps qui passe, de l’amour qui peut s’y nicher, se développer, grimper jusqu’aux plus hautes sphères et puis redescendre doucement mais sûrement vers le sol. Ce roman est peuplé de tous ces moments de vie qui nous construisent : découverte de la sensualité, de la sexualité, découverte de la vie à deux, de la vie active. D’initiations en explorations et de rencontres en passions (de désarrois en déconvenues aussi), l’homme trace sa vie plutôt singulière, de son adolescence dirigée vers le communisme, de sa découverte et de sa passion pour la littérature qui le mènera à devenir enseignant, jusqu’à ses 60 ans, en passant par un mariage, une naissance et un divorce. Jens Christian Grøndahl parvient, par la force et la richesse de son écriture, à nous embarquer avec lui au cœur de ces existences d’hommes et de femmes qui sont aussi un peu les nôtres.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@