Chronique Le Sceptre de Dieu de André Journo

Christine Jankowski Librairie Tome 19 (Revel)

Qu’adviendrait-il si le Sceptre de Dieu, ce fameux bâton emporté par Moïse dans sa fuite d’Égypte et qui donne le pouvoir absolu, échouait entre les mains des fanatiques d’une des trois religions monothéistes de la planète ?

Mais ça n’arrivera pas car Tamara est là ! On prend un certain plaisir à la lecture du roman d’André Journo, combinaison du Da Vinci Code, en moins ambitieux, et d’Indiana Jones. À la suite de l’assassinat du grand rabbin de New York, sa petite-fille Tamara doit achever la mission de son grand-père et retrouver le Sceptre de Dieu, car des illuminés, aussi bien chrétiens que musulmans cherchent à s’en emparer. Par ailleurs, un troisième groupe fait tout pour empêcher ceux-ci de mettre la main sur le précieux objet… quitte à se débarrasser de Tamara. L’aventure s’avère compliquée car le grand rabbin n’a rien révélé de l’endroit où est dissimulé le bâton. Il n’a laissé qu’une énigmatique série d’indices, qui doit conduire l’héroïne sur les traces du peuple juif, des premiers chrétiens, mais aussi des premiers musulmans. Tamara devra marcher dans les pas des prophètes de Dieu. L’intérêt de la lecture réside dans l’excellente connaissance de l’auteur des textes de la Torah, de l’Ancien Testament et du Coran, ce qui permet de créer des ponts entre les religions et de composer une aventure au suspense continu, qui nous emporte de New York à l’Égypte, en passant par la Jordanie, Grenade ou Israël. Un bon moment.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@