Chronique La Petite Dernière de Fatima Daas

Anne Burzynski Librairie L'Écriture (Vaucresson)

Elle s’appelle Fatima Daas. Fatima Daas, c’est la « mazoziya », « la petite dernière » qui longtemps n’a pas su accomplir les tâches du quotidien car sa mère les prenait toutes en charge. Fatima Daas, c’est surtout l’inattendue, la surprise. Ses parents n’espéraient plus d’enfant ou alors un garçon, et ils ont eu une fille qui ne correspond pas à son prénom, qui ne s’en sent pas digne et est convaincue de le déshonorer. Si Fatima est une figure majeure de l’Islam, la fille du prophète Mahomet et un modèle de vertus. Notre Fatima incarne la liberté et la transgression. L’auteure est « rebeu, donc musulmane », pratiquante, rebelle et homosexuelle. Elle a le sentiment d’être une menteuse et pourtant, dans ce livre, elle a le courage de nous donner sa vérité crue. Cette confession, servie par une écriture oralisée, vivante et audacieuse, est une pépite. Quel bonheur quand la littérature ose ressembler à la vie, quand elle sait sortir des plates-bandes et nous bousculer !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@