Chronique La Jeune Épouse de Alessandro Baricco

Cécile Coulette Librairie La Cour des grands (Metz)

La Jeune Épouse est l’histoire d’une éducation érotique qui, sous de faux airs d’opérette, ensorcelle le lecteur captif. La malice du style et l’originalité de la forme font de ce roman un conte insolite et moderne. Ils sont tous là, dans ce royaume : le père, la mère, la sœur et la jeune épouse, fraîchement débarquée pour épouser le fils. Mais le fils manque à l’appel et tarde à rentrer au palais. En attendant son retour, on continue à vivre, petit déjeunant jusque tard dans l’après-midi. Suivent ensuite la toilette et les affaires du royaume avant le grand rituel saluant l’arrivée de la nuit. Et ainsi de suite, jour après jour, nuit après nuit. L’attente s’éternisant, on trouve à s’occuper, à se former, à s’éduquer. Et comme dans cette famille, tout est fait d’un seul corps, il en sera de même pour l’initiation sexuelle de la jeune épouse. Ce conte burlesque et théâtral se métamorphose en une fable audacieuse, vibrante de sensualité. Et au lecteur de se retrouver prisonnier d’une délicieuse manipulation !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@