Chronique La Ballade de Lila K. de Blandine Le Callet

Julie Bacques Librairie L’Amandier, Puteaux

À 7 ans, elle a vu sa mère lui être arrachée violemment par « les hommes masqués ». Puis « on » l’a placée dans un centre, mi-pensionnat, mi-prison… Elle a grandi là-bas, farouche, blessée, insaisissable. Lila raconte ses terreurs, ses espoirs, ses rencontres. On la sait associable, traumatisée, surdouée, marginale… Alors on la suit, avide et impatient, afin de découvrir qui elle est, où elle est. Lila K n’a qu’une obsession : retrouver sa mère et ses souvenirs. Cataloguée « folle », elle va atteindre le cœur d’un homme, M. Kaufmann, le directeur du centre, qui n’aura de cesse de l’aider à surmonter et vaincre ses démons, envers et contre les règles de la commission. La Ballade de Lila K est à la fois un roman d’initiation et d’anticipation. Le combat de Lila, enfant blessée, sensible mais déterminée, et le visage futuriste possible d’une société aseptisée, trop narcissique pour éviter les dérives auxquelles elle a ouvert grand les portes, sont les deux piliers de ce roman grave et captivant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@