La vie du libraire Anne Burzynski

Illustration de Anne Burzynski

PAGE - Comment et pourquoi êtes-vous devenue libraire ?
Aude Burzynski -  J’ai toujours été passionnée par la lecture et l’écriture. Très tôt j’ai su que j’exercerai un métier passion dans le milieu des livres. Au départ je pensais me destiner à l’édition mais lors d’un stage réalisé en librairie j’ai eu la révélation, le déclic.

Parlez-nous un peu de votre librairie et de votre équipe.
A.B. - La librairie L'Écriture a une surface de 300m2 répartis sur deux étages (presse et livres adultes à l’étage, livres jeunesse et papeterie cadeaux au rez-de-chaussée) avec de très hautes bibliothèques dans la partie adulte. Nous ne pouvons atteindre les étagères du haut qu’à l’aide d’une échelle, ce qui confère à la librairie un vrai charme à l’ancienne ! Nous sommes une équipe de sept personnes, à laquelle s’ajoutent plusieurs personnes qui se relaient en caisse au cours de la semaine. L’équipe est soudée et nous travaillons dans la bonne humeur. Pour ma part je m’occupe des rayons adultes à l’exception des BD et mangas. Mon responsable nous fait confiance et nous laisse une grande marge de manœuvre, ce que j’apprécie particulièrement.

Racontez-nous une anecdote amusante avec un client.
A.B. - Une cliente souhaite passer une commande pour la première fois et doit donc m’épeler son nom. Elle m’avertit qu’il est compliqué, je lui réponds « ne vous inquiétez pas, le mien compte triple au scrabble. » Son nom ne m’a effectivement pas paru si compliqué et nous avons bien ri. Je me souviendrai aussi longtemps de la cliente qui m’a demandé, lors de mon tout premier stage, « le livre du comédien blond ». Elle parlait du Métronome de Lorànt Deutsch. Quand je l’ai compris, j’ai eu l’impression d’avoir trouvé le Graal.

Quel est le premier livre de votre bibliothèque que vous avez rouvert ?
A.B. - Pas nécessairement le premier mais un des seuls que j’ai rouverts et relus plusieurs fois, c’est Frankenstein de Mary Shelley, en version originale. Ce livre est d’une modernité et d’une densité incroyables. Je pourrais le relire et échanger autour de ce livre en boucle.

Quel serait le conseil que vous aimeriez donner à nos lecteurs pour ces prochaines semaines un peu spéciales ?
A.B. - Gardez espoir. Prenez soin de vous et de vos proches. Prenez le temps de faire des activités que vous aimez. Notez les livres que vous aimeriez lire, réservez les dans votre librairie ou attendez qu'elle rouvre. Ne commandez pas sur internet. Si vous travaillez en ce moment, bon courage et merci.

Une autre idée de question à laquelle vous aimeriez répondre ?       
A.B. - "Pourquoi aimez-vous autant votre métier ?" Chaque journée est unique, les tâches sont extrêmement variées, on ne s’ennuie jamais. La relation avec nos clients est authentique. Quand on parle de livres on est rapidement dans la confiance, dans l’intime. Je suis fière d’être une passeuse de livres, que chaque client reparte avec celui ou ceux qui lui correspondent. Humainement c’est un des plus beaux métiers du monde.

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@