Chronique Nuit sur la neige de Laurence Cossé

Valérie Faucon Librairie Graffiti (Castres)

Septembre 1935. Une rentrée ordinaire dans une prépa d’un établissement sélectif. Robin, fils unique orphelin de père mais vivant au sein d’une tribu généreuse, rencontre Conrad, un élève singulier plutôt secret. Une passion commune pour la course à pied les rapproche bientôt. La famille de Robin adopte vite ce camarade dont les parents sont séparés, l’invite à ses dîners et dimanches sportifs. Conrad, jeune homme plus mature, lit les journaux de façon assidue et se préoccupe des événements politiques. En effet, la crise qui secoue la IIIe République et la montée des nationalismes en Europe échauffent les esprits. Partout, les tensions s’amplifient. Avril 1936. Loin de toute agitation, Robin part en compagnie de Conrad découvrir les sports d’hiver à Val-d’Isère, petit village niché au cœur des Alpes. Quelques jours de vacances où tout vole en éclats, innocence et certitudes. Laurence Cossé livre avec Nuit sur la neige un roman initiatique d’apparence classique. D’apparence seulement.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@