Chronique La Dernière Tempête de Ragnar Jonasson

Anne-Sophie Poinsu Librairie Le Failler (Rennes)

La Dernière Tempête clôt la trilogie La Dame de Reykjavík du talentueux auteur islandais Ragnar Jόnasson, grand amateur de romans policiers, notamment ceux d'Agatha Christie qu’il a contribué à faire connaître dans son pays en les traduisant en islandais.

Si vous ne connaissez pas encore la trilogie, vous pouvez tout à fait vous lancer dans cette lecture où nous découvrons l’inspectrice Hulda plus jeune. Nous sommes en 1987. Tandis que le réveillon de Noël approche à grands pas, Hulda travaille sur une affaire de disparition. Unnur, âgée de 20 ans, qui avait décidé d’interrompre ses études pour prendre une année sabbatique à sillonner le pays et écrire, n’a plus donné signe de vie depuis quelques mois. L’affaire commence à dater et toujours sans le moindre indice, les policiers suspectent que la jeune femme ait volontairement coupé les ponts. Il pourrait aussi s’agir d’un suicide ou d’un enlèvement. Hulda a à cœur de trouver une véritable réponse. Elle a toujours l’impression de devoir faire davantage ses preuves que ses homologues masculins. Elle ne compte pas ses heures alors même que ses efforts se trouvent rarement soulignés. Elle conçoit dans le même temps beaucoup de remords de ne pas être suffisamment présente chez elle, notamment pour sa fille Dimma qui est en pleine crise d’adolescence. Le comportement de cette dernière semble d’ailleurs de plus en plus chaotique. À l’est du pays, au milieu de nulle part, en pleine campagne et alors qu'une tempête de neige approche, nous faisons connaissance avec Erla et Einar qui vivent très isolés dans une maison rudimentaire. Ils s’apprêtent à fêter de manière traditionnelle Noël en accueillant leur fille Anna. L’avant-veille de Noël, un inconnu se présente à leur porte et dit s’être égaré lors d’une partie de chasse. Rapidement, Erla se montre méfiante. Elle n’en croit pas un mot. Qui est cet homme et que cherche-t-il vraiment ? Voilà un roman policier sans fausse note à l’ambiance hivernale et traditionnelle absolument exquise, jouant avec brio sur les différentes temporalités et réservant une fin parfaite. Un vrai plaisir de lecture !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@