Chronique Un manoir en Cornouailles de Eve Chase

  • Eve Chase
  • Traduit de l’anglais par Aline Oudoul
  • 10/18
  • 02/05/2019
  • 432 p., 8.40 €

Étrange et mélancolique : le voici le roman des heures paresseuses ! 1968, un manoir isolé où la famille Alton vient passer de délicieux étés heureux et libres. Un tragique accident change le cours des choses en privant les enfants de la figure enchanteresse de leur mère. Trente ans plus tard, un jeune couple perdu dans ces paysages sauvages décide de célébrer leur mariage en ce lieu. De facture classique avec une alternance d’époques, ce roman réussi à distiller une véritable atmosphère. Des enfants affligés errent dans un paysage tour à tour envoûtant et hostile, dans la salle de bal pousse des hortensias, une vieille dame aigrie délivre sa vérité au compte-gouttes et une jeune femme voudrait bien connaître le lien entre sa mère adoptive et ce manoir du bout du monde. On se glisse avec délice dans cette histoire de secret mortifère. Longtemps après, résonnent des rires enfantins dans un paradis perdu où l’on peut voir courir des lapins noirs.

Muriel Balay Librairie Sauramps Comédie (Montpellier)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@