Chronique Rural noir de Benoît Minville

Margot Lefebvre Librairie Privat (Toulouse)

Après dix ans d’absence, Romain retourne dans sa campagne natale avec l’espoir d’y retrouver son « gang » : Chris, Vlad et Julie, ses amis pour la vie. Mais les choses ont changé depuis leur enfance. La ville est désertée à cause de la crise, Chris et Julie attendent un enfant, Vlad dirige un trafic de drogue. Et quand celui-ci est retrouvé à moitié mort, ses potes veulent lui rendre justice. Rural noir alterne le récit des aventures des adolescents et leurs responsabilités d’adultes. Ces deux époques, qui s’opposent et se complètent, finissent par se rejoindre dans une noirceur qui va crescendo. Bien ancré dans le paysage rural du centre de la France, ce roman très réaliste est aussi profondément humain. Après quelques romans pour la jeunesse, Benoît Minville nous livre ici un premier polar dans lequel on retrouve des thèmes déjà abordés dans Les Géants (Sarbacane), tels l’attachement aux racines, l’entraide et le besoin de préserver les siens, au gré d’une écriture simple et sans fioritures.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@