Chronique N’oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz

NULL

Emmanuelle Delattre Librairie Le Matoulu (Melle)

Benjamin Varenne a tout de l’acteur raté. Ce tombeur invétéré, la trentaine, doit sa subsistance à des petits boulots bien plus qu’à ses talents dramatiques. C’est d’ailleurs en jouant le Père Noël dans une galerie commerciale qu’il fait la connaissance de la sublime Victoire, préférant sans complexe faire s’asseoir sur ses genoux costumés la jeune femme plutôt que des chérubins excités. Incapable de résister à la gent féminine, le voilà pris dans un engrenage digne d’un scénario de film d’action dont il aurait dû se garder d’accepter le rôle principal. Le mari de la belle se trouve être un mafieux albanais qui observe le kanun, code d’honneur ancestral, avec rigueur, et lave les affronts en tranchant des têtes. De Charleville-Mézières à Bangkok notre anti-héros, qui tient plus de Ben Stiller que de Bruce Willis, va goûter aux joies de la cavale ! Gabriel Katz dépose sous votre sapin une comédie loufoque, empaquetée d’un sens jouissif de l’ironie !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@