Chronique Les Petites Épiceries de mon enfance de Mekyeong Lee

NULL

Lee Mekyeoung dresse un portrait tout en douceur de sa Corée natale en dessinant ces fameuses petites épiceries de campagne qui révèlent la beauté touchante et simple des villages qu’elle traverse. En 1998, elle tombe sous le charme de la petite bourgade de Gwaneum où elle s’installe et commence sa vie de famille : elle contemple la devanture de son épicerie de quartier qui reflète les forêts et les montagnes, et remplit son cœur de sérénité. Elle décide de se remettre à la peinture et s’arrête pendant deux décennies devant ces petits commerces oubliés qui apaisent l’esprit et pousse à la contemplation, à la fois reflet et observateurs d’un monde en mouvement. De jour comme de nuit, en automne sous les arbres qui perdent leurs feuilles aux couleurs chaudes, en hiver sous la neige ou au printemps et ses fameux cerisiers en fleurs, elles dessinent à l’acrylique les petites boutiques aujourd’hui presque toutes oubliées, donnant à chacune le détail qui révèle leur charme et leur poésie.

Manon Tiphangne Librairie Coiffard (Nantes)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@