Chronique La Prophétie de l’abeille de Keigo Higashino

  • Keigo Higashino
  • Traduit du japonais par Sophie Refle
  • Coll. «Coll. « Actes noirs »»
  • Actes Sud
  • 01/05/2013
  • 384 p., 23.50 €

Georges Arnoult Librairie L’Arbre à Lettres (Paris 14e)

C’est le grand jour au siège de la Ninshiki Heavy Industries : le dernier-né de la firme aéronautique est présenté à un public restreint d’employés et d’officiels. Tout se déroule pour le mieux jusqu’au moment où « Big Bee », l’hélicoptère géant fleuron de la technologie nippone, décolle tout seul avec un enfant malencontreusement embarqué à bord. Sa destination, c’est la centrale nucléaire de Shinjo, au-dessus de laquelle il se met à faire du surplace. L’explication ne tarde pas à arriver. L’Abeille du ciel, instigateur de ce détournement, attend du gouvernement nippon qu’il arrête tous les réacteurs nucléaires du pays, hormis, bien sûr, celui sur lequel il menace d’écraser l’hélicoptère. On suit l’évolution de l’intrigue avec plaisir. Mais derrière l’intrigue se pose l’inévitable question de l’usage de cette énergie et des risques qu’elle fait encourir à la population. Question posée en 1998 par Higashino et à laquelle le temps s’est depuis chargé de répondre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@