Chronique La Princesse des glaces de Camilla Läckberg

  • Camilla Läckberg
  • Traduit du suédois par Lena Grumbach et Marc De Gouvenain
  • Coll. «Coll. « Babel Noir »»
  • Babel
  • 11/11/2015
  • 512 p., 12 €

Isabelle Leclerc Librairie L’Imagigraphe (Paris 11e)

Un village sans histoire au bord de la mer, en Suède. Les jours tranquilles passent : le voisin observe le voisin, les ragots circulent et les secrets de familles se cachent sous les façades des maisons honorables. Erica, jeune veuve, y séjourne seule avec sa fille. Elles se sont installées dans la maison de ses parents récemment décédés. Elle écrit des biographies d’écrivains et rêve de vivre dans ce lieu plein de souvenirs. Lorsque survient un drame. Une femme est étendue dans sa baignoire, nue dans la couleur rouge de son sang, les cheveux en auréoles figés dans la glace. C’est cette dernière image de son amie d’enfance, Alex, qui décide Erica à mener une enquête parallèle à celle de la police locale. Dans la maison d’Alex, elle trouve un tableau pour lequel son amie a posé. Peu de temps après, on découvre le peintre pendu dans son atelier. Erica va observer la petite communauté et révéler des secrets vieux de 25 ans à l’origine de bien des souffrances.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@