Chronique La Flamme et l’Orage, t.3 de Karim Friha

Sylvie Farré École maternelle Caffe (Chambéry)

Le troisième tome confirme l’intérêt de cette BD fantasy destinée aux collégiens. Nous retrouvons les trois héros : Léor, Estevan et Carmine. Leur but : mettre en place un plan pour vaincre l’organisation destructrice et despotique nommée « La flamme ». Ce régime tente de s’emparer de la conscience des jeunes esprits pour mieux les manipuler. Seul Léor, ayant reçu à la naissance une force cosmique, « l’orage », peut se glisser dans une brèche pour détruire cette puissance maléfique et libérer le peuple. Toutefois, rien ne sera possible sans l’aide de ses nouveaux amis ! De même facture que les tomes précédents, cette BD dégage une atmosphère portée par des couleurs originales et un graphisme travaillé. Des personnages sensibles, de divers milieux sociaux, permettent une identification de chaque lecteur en fonction de sa personnalité. Les valeurs véhiculées sont fortes, tels le courage, l’amitié, la liberté. Ce tome 3 permet de finaliser sans clore, la victoire des protagonistes. Une intemporalité ouvre à la réflexion. Le rythme est soutenu. L’histoire séduit.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@