Chronique Danny champion du monde de Quentin Blake, Roald Dahl

Rachel Chéneau Librairie Libr'enfant (Tours)

J'ai lu à l'âge de 8 ans, en 1988, ce roman qui fait partie des plus beaux que j'ai lus de Roald Dahl, après l’indétrônable Moi, Boy. Lorsque l'histoire commence, Danny a 5 ans, il est élevé seul par son père, mécanicien. Ils vivent dans une roulette colorée sous un grand pommier. Ils ne sont pas bien riches mais ils sont heureux tous les deux. Son père est un homme au grand cœur, qui ferait tout pour son fils. Les jours et les années passent. Une nuit, alors qu'il atteint ses 9 ans, Danny se réveille et s'aperçoit que son père n'est pas dans son lit. Naturellement, il s'inquiète. Jusqu'à ce qu'il découvre que son père a un secret. C'est un braconnier ! S'en suivent alors de véritables aventures pour Danny et son père… face à l’affreux Mr Hazell ! Ce roman est un véritable hymne à l'amour paternel. C'est à la fois drôle, léger et délicieusement immoral. Un véritable classique de la littérature jeunesse qui se lit toujours aussi bien 45 ans après sa première publication.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@