Chronique Constellation de Adrien Bosc

Rachel Guitton Librairie Le Failler (Rennes)

GRAND PRIX DU ROMAN DE L’ACADÉMIE FRANÇAISE 2014

Le 27 octobre 1949, le nouvel avion d’Air France, le Constellation, décolle de l’aérodrome d’Orly à destination des États-Unis. À son bord, onze membres d’équipage et trente-sept passagers, dont Marcel Cerdan, célèbre boxeur et amant d’Édith Piaf, la violoniste virtuose Ginette Neveu et son stradivarius. Le 28 octobre, l’avion ne donne plus signe de vie. Son épave est retrouvée fracassée sur les pentes du Mont Redondo. Il n’y a aucun survivant. Les résultats de l’enquête n’expliqueront jamais ce drame. Dans ce roman, Adrien Bosc s’intéresse à la succession de causes anodines qui, ont conduit au crash. Il redonne vie aux passagers, liant ces destins malheureux afin d’offrir à ces hommes et femmes un récit, une légende. Mais l’intérêt de ce remarquable premier roman est ailleurs. Il se situe dans l’ensemble des signaux qui constellent et entourent la catastrophe, dans ces correspondances étranges et ces hasards apparents qui, deviennent significatifs, « tout comme ces astres scintillants dans le ciel agglomérés en constellation par l’œil et l’esprit ».

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@