Chronique Voyageur malgré lui de Minh Tran Huy

Catherine Fons Librairie Les Petits Mots (Meudon)

Longtemps, Line n’a pas eu connaissance de son histoire familiale. Elle est la fille d’un immigré vietnamien que l’Histoire a jeté sur les routes de l’exil.

C’est à l’occasion d’un voyage professionnel à New York que Line découvre l’histoire d’Albert Dadas, simple ouvrier qui, atteint de « dromadisme », partait irrésistiblement sur la route à chaque évocation d’une nouvelle destination géographique. À travers quelques très beaux portraits d’exilés ayant fui la misère de leur pays, Line va se rapprocher de sa propre histoire et entamer un dialogue avec son père qui a quitté le Vietnam au sortir de l’enfance. « Je me souviens que quand vous êtes nées, toi et ta sœur, je me suis juré de vous donner tout ce à quoi je n’avais pas eu droit. Une vie douce, paisible, confortable, que nul fantôme, nuls remords ne viendraient hanter : une existence sans ombres ni tourments, pareille à une page vierge ». Dans un monde cruel où, de plus en plus souvent, l’espèce humaine nous pousse au désespoir, le très beau livre de Minh Tran Huy invite à l’amour de son prochain et tout particulièrement de sa famille. C’est avec beaucoup d’émotion que l’on referme Voyageur malgré lui.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@