Chronique Un général sudiste de Big Sur de Richard Brautigan

NULL

Bertrand Hugot Librairie des pertuis (Saint-Pierre-d’Oléron)

Richard Brautigan, né en 1935, peut être considéré comme un des pionniers de la Beat Generation. Sa vie de marginal, son écriture nerveuse oscillant entre l’absurde et l’ironie, son jeu sans cesse renouvelé avec les mots qu’il manie avec une jubilation presque palpable, tout cela a fait de lui un auteur culte. Son roman, La Pêche à la truite en Amérique, s’est vendu à des centaines de milliers d’exemplaires aux États-Unis. Moins connu en France, il est pourtant le digne représentant de cette contre-culture américaine aux côtés d’un John Fante ou d’un Bukowski, avec qui il partage un goût certain pour l’ivresse, la folie et la poésie. Et de la poésie, il y en a dans ce texte survolté qu’est Un général sudiste à Big Sur, premier roman publié par Brautigan et récit d’une semaine à Big Sur en compagnie d’un certain nombre de bouteilles d’alcool, d’un chœur de grenouilles et de deux alligators, le tout saupoudré d’amour, d’un peu de violence et de folie plus encore !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@