Chronique Pactum salis de Olivier Bourdeaut

Alice Rüest Librairie Vivement dimanche (Lyon)

Au détour d’une énième biture de vacances, Michel, agent immobilier véreux, peu sympathique, snob et richissime, s’écroule sur un tas de sel de Guérande. Cette montagne de sel est le fruit de la production de Jean, ancien écorché des nuits parisiennes, venu chercher une vie simple et laborieuse, et devenu paludier. Tout oppose les deux hommes sauf, peut-être, leur goût prononcé pour l’ivresse. C’est autour d’un verre (sans fin) que le rapprochement aura lieu, improbable et goûteux, amical et pourtant toujours en tension, entre guerre de coqs et confidences éthyliques, entre confiance et rancœur, entre humanité et dédain. À l’arrière plan, un corps est découvert, seuls les deux pieds du cadavre dépassent du bassin de salinisation et nous tournons avidement les pages pour savoir lequel des deux aura fini par craquer et noyer son comparse. Olivier Bourdeaut nous trimballe sur cette route pleine d’ornières et de chicanes, c’est très drôle et plein de suspens.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@