Chronique N’y pense plus, tout est bien de Pascale Maret

Kevane Bouchart Librairie La Librerit (Carouge, Suisse)

Entre drame familial et road trip en Amérique du Sud, Pascale Maret revient avec un nouveau roman percutant sur la reconstruction de soi.

Le père de Martin rentre de bonne humeur ce soir-là : il veut fêter sa toute nouvelle promotion avec une coupe de champagne, une attitude inhabituelle chez cet homme taciturne. Mais la vodka, bue un peu plus tôt sous les encouragements de son frère, rend Martin malade. Il s’éloigne pour se reposer. Sans le savoir, Lucas aura sauvé son jeune frère de la folie meurtrière de leur père. Le fait divers devient tangible, débordant de cruauté sous les yeux innocents du survivant qui voit sa famille se faire assassiner par un père trop souvent absent. Trois ans plus tard, Martin est anéanti et son envie de vivre ne tient plus qu’à un fil. Une idée fixe le taraude : retrouver et se confronter à celui qui a détruit sa vie, quitte à partir au fin fond de l’Amérique du Sud. Accompagné d’Alberto, un interprète zélé, et de Bob, détective privé fan de Bob Morane, l’adolescent découvre que le passé doit parfois être laissé derrière soi et que le cheminement jusqu’à ce que l’on cherche s’avère souvent plus important que la ligne d’arrivée elle-même. Ce court roman est doté d’une écriture intelligente, dont l’humour subtil contrebalance les notes tragiques. Il se révèle aussi puissant que pénétrant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@