Chronique Mes amis de Emmanuel Bove

Cécile Rivière Librairie Au fil des mots (Blagnac)

Longtemps oublié, Emmanuel Bove revient parmi nous, décrivant avec une justesse incroyable la solitude des hommes dans la ville. Mes amis, à l’origine publié en 1924, est aujourd’hui postfacé par François-Henri Désérable, l’auteur d’Un certain M. Piekielny (Gallimard) dont on a beaucoup parlé l’automne dernier. Emmanuel Bove, c’est une simplicité apparente qui cache une vraie mélancolie. Mes amis, un récit quelque peu pathétique avec son personnage triste et sans cesse en questionnement, Victor Bâton, qui vit seul dans une petite chambre. Il erre dans la ville pour trouver un ami mais exige tant de ces hommes et femmes qu’il rencontre qu’il reste seul. Nous le suivons au fil des cafés, des rues sales, au fil des heures, dans un Paris décharné, touchant et troublant. Il cherche à tuer le temps et rejoindre des quartiers plus heureux. Lire Emmanuel Bove est un plaisir sans cesse renouvelé et cette nouvelle édition au Livre de Poche un régal !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@