Chronique Les Bienheureux de Kristine Bilkau

Margot Engelbach La Librairie (Clermont-Ferrand)

À travers l’exemple d’un jeune couple classique, ce roman dresse le portrait d’une génération de trentenaires en mal de repères. Actuel et convaincant.

Ils ressemblent à un couple modèle. Trentenaires, jeunes parents, elle musicienne professionnelle, lui journaliste, bien installés dans le quartier d’une grande ville d’Allemagne, avec leurs petites habitudes. Alors quand sa main commence à trembler et dégrade son jeu, Isabell se persuade que ce n’est rien et décide d’y prêter le moins d’attention possible. Georg, au lieu de la promotion attendue, est confronté à un plan social et un licenciement économique. Comment continuer à avancer quand vos certitudes se fissurent ? Loin des situations attendues, l’auteure arrive à donner vie à ce couple d’une manière extrêmement crédible. Elle met au jour les grains de sable qui, petit à petit, vont gripper les rouages de cette vie bien tracée. Comment se confronter à cette réalité économique qui les surprend ? Comment faire confiance à son conjoint alors que l’on ne sait plus soi-même où l’on va ni comment y aller ? Sans donner de réponse claire et univoque, l’auteure, à travers l’exemple de ce couple en proie au doute, propose une sorte de photographie de cette génération pour laquelle les incertitudes, le stress et la précarité économique font partie du quotidien. Très réussi.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@